illumination alpine™

Montagne de Carton, Oratoire (Val Haut), couleurs de printemps, Préalpes Dignoises, Mai-2004

www.nilum.com/v001/?lang=fr :: [ english | deutsch | français ]

 

Photos illuminées par le soleil des Alpes du Sud : des vallées de l'Ubaye et de Durance, Alpes de Haute Provence, Hautes Alpes, Préalpes Dignoises (France) et Argentera (Italie).

[ Acceuil | Liste des matières de toutes pages photo d'Illumination Alpine ]

114_1_003_.jpg

La Loi
Frédéric Bastiat (1848) (voir texte complet www.bastiat.org)

Photo 1 (id: 114_1_003)

114_2_001_.jpg

Dans notre projet, l'État ne fait que donner au travail une législation (excusez du peu), en vertu de laquelle le mouvement industriel peut et doit s'accomplir en toute liberté. Il (l'État) ne fait que placer la liberté sur une pente (rien que cela) qu'elle descend, une fois qu'elle y est placée, par la seule force des choses et par une suite naturelle du mécanisme établi.

Photo 2 (id: 114_2_001)

114_2_002_.jpg

Mais quelle est cette pente? Celle indiquée par M. L. Blanc. Ne conduit-elle pas aux abîmes? Non, elle conduit au bonheur. Comment donc la société ne s'y place-t-elle pas d'elle-même? Parce qu'elle ne sait ce qu'elle veut et qu'elle a besoin d'impulsion. Qui lui donnera cette impulsion? Le pouvoir. Et qui donnera l'impulsion au pouvoir? L'inventeur du mécanisme, M. L. Blanc.

Photo 3 (id: 114_2_002)

114_2_003_.jpg

Nous ne sortons jamais de ce cercle: l'humanité passive et un grand homme qui la meut par l'intervention de la Loi.

Photo 4 (id: 114_2_003)

114_2_004_.jpg

Une fois sur cette pente, la société jouirait-elle au moins de quelque liberté? Sans doute. Et qu'est-ce que la liberté?

Photo 5 (id: 114_2_004)

114_2_005_.jpg

Disons-le une fois pour toutes: la liberté consiste non pas seulement dans le Droit accordé, mais dans le Pouvoir donné à l'homme d'exercer, de développer ses facultés, sous l'empire de la justice et sous la sauvegarde de la loi.

Photo 6 (id: 114_2_005)

114_3_001_.jpg

Et ce n'est point là une distinction vaine: le sens en est profond, les conséquences en sont immenses. Car dès qu'on admet qu'il faut à l'homme, pour être vraiment libre, le Pouvoir d'exercer et de développer ses facultés, il en résulte que la société doit à chacun de ses membres l'instruction convenable, sans laquelle l'esprit humain ne peut se déployer, et les instruments de travail, sans lesquels l'activité humaine ne peut se donner carrière. Or, par l'intervention de qui la société donnera-t-elle à chacun de ses membres l'instruction convenable et les instruments de travail nécessaires, si ce n'est par l'intervention de l'État?

Photo 7 (id: 114_3_001)

114_3_002_.jpg

Ainsi la liberté, c'est le pouvoir. En quoi consiste ce Pouvoir? À posséder l'instruction et les instruments de travail. Qui donnera l'instruction et les instruments de travail? La société, qui les doit. Par l'intervention de qui la société donnera-t-elle des instruments de travail à ceux qui n'en ont pas? Par l'intervention de l'État. À qui l'État les prendra-t-il?

Photo 8 (id: 114_3_002)

114_3_003_.jpg

C'est au lecteur de faire la réponse et de voir où tout ceci aboutit.

Photo 9 (id: 114_3_003)

114_3_004_.jpg

Un des phénomènes les plus étranges de notre temps, et qui étonnera probablement beaucoup nos neveux, c'est que la doctrine qui se fonde sur cette triple hypothèse: l'inertie radicale de l'humanité; l'omnipotence de la Loi; l'infaillibilité du Législateur; soit le symbole sacré du parti qui se proclame exclusivement démocratique.

Photo 10 (id: 114_3_004)

114_4_001_.jpg

Il est vrai qu'il se dit aussi social.

Photo 11 (id: 114_4_001)

114_4_004_.jpg

En tant que démocratique, il a une foi sans limite en l'humanité.

Photo 12 (id: 114_4_004)

114_5_002_.jpg

Comme social, il la met au-dessous de la boue.

Photo 13 (id: 114_5_002)

114_5_004_.jpg

S'agit-il de droits politiques, s'agit-il de faire sortir de son sein le Législateur, oh! alors, selon lui, le peuple a la science infuse; il est doué d'un tact admirable; sa volonté est toujours droite, la volonté générale ne peut errer. Le suffrage ne saurait être trop universel. Nul ne doit à la société aucune garantie. La volonté et la capacité de bien choisir sont toujours supposées. Est-ce que le peuple peut se tromper? Est-ce que nous ne sommes pas dans le siècle des lumières? Quoi donc! Le peuple sera-t-il éternellement en tutelle? N'a-t-il pas conquis ses droits par assez d'efforts et de sacrifices? N'a-t-il pas donné assez de preuves de son intelligence et de sa sagesse? N'est-il pas arrivé à sa maturité? N'est-il pas en état de juger pour lui-même? Ne connaît-il pas ses intérêts? Y a-t-il un homme ou une classe qui ose revendiquer le droit de se substituer au peuple, de décider et d'agir pour lui? Non, non, le peuple veut être libre, et il le sera. Il veut diriger ses propres affaires, et il les dirigera.

Photo 14 (id: 114_5_004)

114_6_001_.jpg

Mais le Législateur est-il une fois dégagé des comices par l'élection, oh! alors le langage change. La nation rentre dans la passivité, dans l'inertie, dans le néant, et le Législateur prend possession de l'omnipotence. À lui l'invention, à lui la direction, à lui l'impulsion, à lui l'organisation. L'humanité n'a plus qu'à se laisser faire; l'heure du despotisme a sonné. Et remarquez que cela est fatal; car ce peuple, tout à l'heure si éclairé, si moral, si parfait, n'a plus aucunes tendances, ou, s'il en a, elles l'entraînent toutes vers la dégradation. Et on lui laisserait un peu de Liberté! Mais ne savez-vous pas que, selon M. Considérant, la liberté conduit fatalement au monopole?

Photo 15 (id: 114_6_001)

114_6_003_.jpg

Ne savez-vous pas que la liberté c'est la concurrence? et que la concurrence, suivant M. L. Blanc, c'est pour le peuple un système d'extermination, pour la bourgeoisie une cause de ruine? Que c'est pour cela que les peuples sont d'autant plus exterminés et ruinés qu'ils sont plus libres, témoin la Suisse, la Hollande, l'Angleterre et les États-Unis? Ne savez-vous pas, toujours selon M. L. Blanc, que la concurrence conduit au monopole, et que, par la même raison, le bon marché conduit à l'exagération des prix? Que la concurrence tend à tarir les sources de la consommation et pousse la production à une activité dévorante? Que la concurrence force la production à s'accroître et la consommation à décroître; d'où il suit que les peuples libres produisent pour ne pas consommer; qu'elle est tout à la fois oppression et démence, et qu'il faut absolument que M. L. Blanc s'en mêle?

Photo 16 (id: 114_6_003)

114_6_004_.jpg

Quelle liberté, d'ailleurs, pourrait-on laisser aux hommes? Serait-ce la liberté de conscience? Mais on les verra tous profiter de la permission pour se faire athées. La liberté d'enseignement? Mais les pères se hâteront de payer des professeurs pour enseigner à leurs fils l'immoralité et l'erreur; d'ailleurs, à en croire M. Thiers, si l'enseignement était laissé à la liberté nationale, il cesserait d'être national, et nous élèverions nos enfants dans les idées des Turcs ou des Indous, au lieu que, grâce au despotisme légal de l'université, ils ont le bonheur d'être élevés dans les nobles idées des Romains. La liberté du travail?

Photo 17 (id: 114_6_004)

114_6_005_.jpg

Mais c'est la concurrence, qui a pour effet de laisser tous les produits non consommés, d'exterminer le peuple et de ruiner la bourgeoisie. La liberté d'échanger? Mais on sait bien, les protectionnistes l'ont démontré à satiété, qu'un homme se ruine quand il échange librement et que, pour s'enrichir, il faut échanger sans liberté. La liberté d'association? Mais, d'après la doctrine socialiste, liberté et association s'excluent, puisque précisément on n'aspire à ravir aux hommes leur liberté que pour les forcer de s'associer.

Photo 18 (id: 114_6_005)

114_7_001_.jpg

Vous voyez donc bien que les démocrates-socialistes ne peuvent, en bonne conscience, laisser aux hommes aucune liberté, puisque, par leur nature propre, et si ces messieurs n'y mettent ordre, ils tendent, de toute part, à tous les genres de dégradation et de démoralisation.

Photo 19 (id: 114_7_001)

114_7_002_.jpg

Reste à deviner, en ce cas, sur quel fondement on réclame pour eux, avec tant d'instance, le suffrage universel.

Photo 20 (id: 114_7_002)

114_7_005_.jpg

Les prétentions des organisateurs soulèvent une autre question, que je leur ai souvent adressée, et à laquelle, que je sache, ils n'ont jamais répondu. Puisque les tendances naturelles de l'humanité sont assez mauvaises pour qu'on doive lui ôter sa liberté, comment se fait-il que les tendances des organisateurs soient bonnes? Les Législateurs et leurs agents ne font-ils pas partie du genre humain? Se croient-ils pétris d'un autre limon que le reste des hommes? Ils disent que la société, abandonnée à elle-même, court fatalement aux abîmes parce que ses instincts sont pervers. Ils prétendent l'arrêter sur cette pente et lui imprimer une meilleure direction. Ils ont donc reçu du ciel une intelligence et des vertus qui les placent en dehors et au-dessus de l'humanité; qu'ils montrent leurs titres. Ils veulent être bergers, ils veulent que nous soyons troupeau. Cet arrangement présuppose en eux une supériorité de nature, dont nous avons bien le droit de demander la preuve préalable.

Photo 21 (id: 114_7_005)

114_8_001_.jpg

Remarquez que ce que je leur conteste, ce n'est pas le droit d'inventer des combinaisons sociales, de les propager, de les conseiller, de les expérimenter sur eux-mêmes, à leurs frais et risques; mais bien le droit de nous les imposer par l'intermédiaire de la Loi, c'est-à-dire des forces et des contributions publiques.

Photo 22 (id: 114_8_001)

114_8_003_.jpg

Photo 23 (id: 114_8_003)

114_9_001_.jpg

Photo 24 (id: 114_9_001)

L'URL de cette page est www.nilum.com/v001/?lang=fr, created: 17-Jul-2004, revised: 12-Oct-2004

Abréviations : AHP - Alpes de Haute Provence (04, France), FN - Friedrich Nietzsche (Ainsi Parlait Zarathoustra - sauf indication différente), GD - , HA - Hautes Alpes (05, France), RS - Rudolf Steiner (La Science de l'occulte)

Copyright © (2004-2015) pour toutes photos (et pour tous textes sauf indication contraire) nilum.com :: À propo

Disclaimer: Toute reproduction intégrale ou partielle par quel que moyen que ce soit, toute utilisation de ce document non autorisée par dotzel.net/mpr ou ses ayants droit, est strictement interdite. Aucune garantie d"aucune sorte, explicite ou implicite concernant les informations fournies. Photos et descriptions non contractuelles.
Minimalist webdesign by otolo.com
LINKS & ADS
Mountain Picture Ring
MPR logo
Mountain Forest Protection Campain
[Looking for a book logo 9.5KB]
Show me books recommendations!
LeoRecords logo
LEO RECORDS
Music for the Inquiring Mind and the Passionate Heart